Écho de presse

1824 : la mort de Lord Byron, génie révolté et scandaleux

le 23/04/2022 par Pierre Ancery
le 21/08/2021 par Pierre Ancery - modifié le 23/04/2022

La vie sulfureuse du grand poète anglais s’achève en Grèce, où il était allé lutter aux côtés des indépendantistes. Sa mort, à 36 ans, fait de lui un personnage mythique.

L’année 1824 est marquée par un événement dont la secousse se fait sentir dans toute l’Europe : la mort, à seulement 36 ans, de Lord Byron, l’auteur scandaleux de Don Juan et du Childe Harold, disparu en Grèce alors qu’il luttait aux côtés des indépendantistes révoltés contre les Ottomans.

Le 18 mai 1824, Le Drapeau blanc annonce en une :

« Lord Byron est mort à Missolonghi, le 19 avril, après 10 jours de maladie. Une inflammation de poitrine est la cause de cet événement. »

Celui qui fut, avec Keats et Shelley, le plus grand poète romantique anglais, est né à L...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Don Juan
Lord Byron
Achetez ce livre sur :
Journaux intimes de Byron
Lord Byron
Achetez ce livre sur :