Écho de presse

Halifax, 1917 : un cargo explose, une ville s'écroule

le 24/01/2022 par Michèle Pedinielli
le 17/01/2022 par Michèle Pedinielli - modifié le 24/01/2022
Halifax après la catastrophe, 1917 - source : WikiCommons

Le 6 décembre 1917, l’explosion d’un cargo renfermant 2 400 tonnes d’explosif dans le port d’Halifax provoque la plus grande catastrophe jamais recensée jusque-là. Plusieurs quartiers de la ville canadienne sont rayés de la carte et le bilan humain est effroyable.

Il fait particulièrement brumeux en ce 6 décembre 1917. Le navire français de transport d’armes Mont-Blanc s’engage dans le canal du port d’Halifax (Nouvelle-Écosse). Le cargo de 3 100 tonnes et 98 mètres de long doit rejoindre un convoi pour traverser l’Atlantique. Dans ses cales, 2 400 tonnes d’explosifs. Au même moment, le navire norvégien Imo tente de sortir du port par la rive est, dans la voie normalement attribuée aux navires entrants. Les deux bâtiments se retrouvent face à face. Aucun des deux navires ne cède le passage à l’autre. Le capitaine du Mont-Blanc décide alors de s’engager au centre, forçant celui de l’Imo à stopper ses machines. Mais cette action dévie le navire norvégien qui entre en collision avec le cargo français. Un premier incendie se déclare à bord du Mont-Blanc, que l’équipage ne peut circonscrire. Les marins quittent le navire sur ordre du capitaine et le bateau ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.