Écho de presse

Bac de philo : 14 sujets pour plancher façon XXe

le 17/06/2021 par Pierre Ancery
le 13/06/2017 par Pierre Ancery - modifié le 17/06/2021
Lycée Janson de Sailly, la classe de philosophie ; agence Meurisse, 1923 ; source Gallica BnF

Il y a plus d'un siècle, l'épreuve de philosophie au bac se présentait déjà comme une dissertation sur un sujet choisi parmi trois propositions.

Lors de sa création en 1808 par Napoléon Bonaparte, le baccalauréat était conçu comme le premier grade universitaire. Il était réservé à une élite : au milieu du XIXe siècle, il y avait moins de 5000 candidats. Les bacheliers, majoritairement issus de la bourgeoisie, ne sont encore que 7000 en 1890.

En examinant la presse d'époque, on constate que l'épreuve de philosophie a toutefois conservé à travers les années un format à peu près inchangé : celui d'une dissertation avec trois sujets au choix. Ainsi, le Mémorial de la Loire et de la Haute-Loire du 18 juillet 1893 indique que les candidats avaient le choix entre ces trois thèmes (à l'intitulé étonnamment succinct) :

 

"Hier matin ont eu lieu les épreuves écrites du baccalauréat de philosophie (enseignement classique). Les candidats du département réunis dans la grande salle de l’école de la rue des Chappes, avaient à choisir entre les trois sujets de dissertation que voici : I. — De l’admiration. II. — Rapports de la psychologie et de la morale. III. — De la liberté."

 

Le Matin du 1er juillet 1904 révèle lui aussi les trois sujets sur lesquels les candidats de la série lettres-philosophie ont dû plancher. Pas sûr que les bacheliers de 2017 s'en sortiraient facilement !

 

"1° Examiner cette pensée d'Auguste Comte : « Les relations extérieures sont beaucoup plus contingentes qu'il ne convient à notre aveugle instinct de liaison universelle. »

2° À quel besoin de l'esprit répond ce qu'on appelle une théorie ou une critique de la connaissance ? Quel peut être l'objet d'une telle étude et de quels moyens de recherches peut-elle user ?

3° Du rôle que jouent dans l'erreur l'abstraction et la généralisation ?"

 

En 1910, L’Écho de Paris du 25 juin nous apprend que cette année-là, Auguste Comte était encore à l'honneur (deux sujets sur trois) :

 

"1° « L'esprit, dit A. Comte, doit être le ministre du cœur, jamais son esclave. » Que signifie et que vaut cette formule ?

2° Selon A. Comte, l'individu humain a des devoirs et n'a pas de droits. « L'idée de droit est fausse autant qu'immorale parce qu'elle suppose l'individualité absolue. » Que pensez-vous de cette opinion ?

3° Expliquer et discuter, s'il y a lieu, cette formule : « Le principe de toute morale est : respecte-toi. »"

 

Autre exemple, l'épreuve de 1936 pour la série de philosophie, révélée par L’Ouest-Éclair du 25 juin. Cette fois, c'est Bergson qui est convoqué dans l'une des trois propositions :

 

"1° Comment concevez-vous les rapports de la vie psychologique et de la vie organique ?

2° Examiner cette assertion de M. Bergson : « Il y a des émotions qui sont génératrices de pensée. »

3° La ressemblance constitue-t-elle un facteur d'association efficace, irréductible et indépendant ?"

 

L'épreuve du bac de philosophie est parfois jugée d'un niveau beaucoup trop élevé. Dans L’Ouest-Éclair du 20 octobre 1922, un journaliste s'insurge contre l'extrême difficulté des épreuves, dont il cite deux intitulés : "Qu'appelle-t-on loi d'intérêt en psychologie ? Quels sont les facteurs d'intérêt qui donnent du relief à un état de conscience ?" et "Montrer que, à défaut de dispositions innées chez l'enfant, l'éducation ne suffit pas à créer la moralité."

 

"Ne pourrait-on pas éviter de donner aux jeunes gens des sujets qui les lancent sur une fausse piste et qui exigent, en tout cas, une maturité de jugement qui n'est naturellement pas de leur âge ?"

 

Il faudra attendre l'après-guerre et le baby-boom pour que le baccalauréat se généralise : 32 000 bacheliers en 1960, 237 000 en 1970. En 2016, ils étaient 715 000.

 

Notre sélection de livres

Nouveau cours de philosophie
Eugène Géruzez
Achetez ce livre sur :
Notice sur l'œuvre et sur la vie d'Auguste Comte
Jean-François Robinet
Achetez ce livre sur :
Discours sur l'ensemble du Positivisme
Auguste Comte
Achetez ce livre sur :
La Philosophie de M. Bergson
Albert Farges
Achetez ce livre sur :
Essai sur les données immédiates de la conscience
Henri Bergson
Achetez ce livre sur :