Interview

Michelet, figure anticléricale et historien de génie, selon Paule Petitier

le 02/10/2019 par Paule Petitier, Julien Morel
le 19/06/2019 par Paule Petitier, Julien Morel - modifié le 02/10/2019
Caricature de l'historien et écrivain Jules Michelet par Nadar, circa 1850 - source : Gallica-BnF
Caricature de l'historien et écrivain Jules Michelet par Nadar, circa 1850 - source : Gallica-BnF

La vie, l’œuvre et les nombreuses polémiques suscitées par Jules Michelet dans la presse française du XIXe siècle par Paule Petitier, sa grande exégète contemporaine.

Paule Petitier est professeure de littérature à l’université Paris-7, spécialiste du XIXe siècle et du grand historien de la Révolution française Jules Michelet. Elle vient de diriger la republication en Pléiade de la célèbre Histoire de la Révolution française de Michelet, parue initialement en volume en 1853.

Avec elle, nous sommes revenus sur la vie et l’œuvre de cet historien – et écrivain – de génie, sur sa réception dans la presse et sur son rôle de médiateur politique, en tant que défenseur des valeurs républicaines, dans l’opinion d’alors.

Propos recueillis par Julien Morel

RetroNews : RetroNews a pour matière de base l’écriture d’archives. Pourriez-vous d’abord nous rappeler le rapport qu’entretient Michelet lui-même avec l’archive dans son écriture ?

Paule Petitier : Michelet appartient aux premières générations d’historiens qui utilisent les documents d’archives. Le statut des archives s’est profondément modifié à la suite de la Révolution française. Une masse de documents d’Ancien régime s’est trouvée périmée par le changement d’organisation sociale et de système juridique. Ne relevant plus du secret d’État ou de la preuve judiciaire, ces documents ont pu être considérés comme des témoignages du passé et être étudiés comme tels. 

La création de l’École des Chartes ans les années 1820, pour former des spécialistes de l’archivistique, les inventaires et l’organisation progressive des Archives nationales et départementales ont pu, au cours du XIXe siècle, faciliter la consultation et l’exploitation de ces mines de documents inédits.

Michelet a été nommé chef de la section historique des Archives nationales en 1830. Cette responsabilité lui a permis de prendre la mesure des richesses de ce dépôt, q...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Histoire de la Révolution française - Tome I
Jules Michelet
Achetez ce livre sur :
Michelet
Eugène de Mirecourt
Achetez ce livre sur :
Des jésuites
Jules Michelet
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Second Empire (1852-1870)