Long Format

Tom Mooney, martyr du syndicalisme ouvrier américain

le par - modifié le 16/02/2021

Condamné à tort pour terrorisme, le « Dreyfus américain » fait l’objet d’une immense campagne de réhabilitation par la presse de gauche internationale au début des années trente. En France, plusieurs grandes voix s’élèvent contre l’arbitraire judiciaire et pour sa libération.

« Depuis trois ans, Mooney languit en cellule et demande la mort prompte plutôt que la mort lente à laquelle il est condamné, au mépris de toute justice.

Du tombeau où il est enfermé vivant, sa voix désespérée est entendue, par intervalles, avec une indicible émotion, par ses amis, par les amis de la vérité et du droit, et avec indifférence par les ‘démocrates’. »

Ainsi parle l’intellectuel et militant Boris Souvarine le 13 septembre 1919 dans Le Populaire, lors d’un article entièrement consacré à l’ouvrier fondeur et syndicaliste américain de l’Industrial Workers of the World (IWW), Tom Mooney (1882-1942).

Le 22 juillet 1916 s’était tenue une énorme manifestation à San Francisco, une « parade », organisée par la chambre de commerce de la ville pour préparer l’entrée en guerre des Etats-Unis contre l’Allemagne. Une bombe éclata sur le trajet de la manifestation, causant dix morts et quarante blessés. Tom Mooney et son camarade Warren Billings (1893-1972), connus pour leurs positions pacifistes, furent accusés d’avoir fait sauter la bombe et furent condamnés à la peine de mort en février 1917. En 1918, le président Woodrow Wilson commua la peine de mort en perpétuité.

Ce n’est pas la première fois que Boris Souvarine s’attarde sur le cas de Mooney et cette préoccupation préfigure l’attention grandissante dont le syndicaliste américain sera l’objet au fil des années ; par la presse militante, certes, mais aussi par la presse d’information. Suite à de nouveaux éléments attestant de l’innocence de Mooney, un avis intitulé « Une erreur judiciaire » paraîtra dans plusieurs journaux, dont par exemple La ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)

Sur le même sujet