Interview

La frontière américaine : lieux hantés par les mythes selon Karl Jacoby

le 13/11/2019 par Karl Jacoby, Julien Morel
le 15/05/2019 par Karl Jacoby, Julien Morel - modifié le 13/11/2019
The Silenced War Whoop, peinture de Charles Schreyvogel mettant en scène une bataille entre Amérindiens et soldats américains, 1908 - source : WikiCommons
The Silenced War Whoop, peinture de Charles Schreyvogel mettant en scène une bataille entre Amérindiens et soldats américains, 1908 - source : WikiCommons

Terre de l’imaginaire du « Far-West », lieu d’immigration contemporain et zone témoin des génocides amérindiens, que signifie historiquement cet espace particulier, la « frontière » des États-Unis ?

Cycle : L’Amérique latine et ses populations

Regard de la presse française sur l'Amérique latine

En amont du 30e Festival du film d’Histoire, retour sur le traitement par la presse française de ces territoires lointains et leur tumultueuse histoire contemporaine.

Découvrir l'intégralité du cycle

Karl Jacoby est historien, professeur d’histoire à l’université de Columbia. Ses travaux portent notamment sur le concept de « frontière » dans l’histoire américaine et sur l’histoire de celle-ci – principalement le quart Sud-Ouest des États-Unis.

Zone singulière de mélanges ethniques, linguistiques et religieux devenu fantasme par le prisme du cinéma, nous nous sommes entretenus en amont de ses interventions au festival L’Histoire à venir au sujet des singularités et des mythologies liés à ce « Grand Ouest » américain.

Propos recueillis par Julien Morel

RetroNews : Tout d’abord, pouvez-vous nous rappeler la signification du concept de « frontière » pour un ou une Américain(e) ?

Karl Jacoby : La culture générale américaine peut apporter une réponse à cette question. Des ethnicités américaines spécifiques pourraient nous en donner une autre. Dans cette culture générale américaine, la frontière est généralement toujours célébrée avec des termes qui auraient été familiers pour Frederick Jackson Turner (l’auteur de la fameuse « Thèse de la frontière » en 1893) : la liberté, l’opportunité, la démocratie, l’individualisme. 

Quand j’étais au lycée – il y a maintenant plus de 30 ans ! –, nous avons lu l’essai de Frederick Jackson Turner à propos de la frontière car il faisait partie de notre programme sc...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet