Chronique

Le scandale Mademoiselle de Maupin, roman des « monstrueuses rêveries »

le 11/06/2021 par Emmanuelle Retaillaud
le 04/03/2021 par Emmanuelle Retaillaud - modifié le 11/06/2021

Paru pendant la Monarchie de Juillet, le célèbre roman de Théophile Gautier fut jugé « immoral » par une partie des lecteurs d’alors. Il est aujourd’hui reconnu comme un chef-d’œuvre de la littérature française, de même que l’une des premières manifestations d’un art queer.

Publié en décembre 1835, le roman de Théophile Gautier, Mademoiselle de Maupin, fait un peu figure aujourd’hui d’œuvre « queer » avant la lettre : il narre l’envoûtante histoire d’un jeune homme, d'Albert, qui, sans attirance pour les types féminins de son époque, se résigne à prendre pour maîtresse une jeune femme qu’il n’aime pas, Rosette, tout en  forgeant sa propre vision de la femme idéale.

Et curieusement, c’est un jeune cavalier du nom de Théodore qui va répondre à son attente, en lui inspirant cette formule frustrée :

« Quel dommage qu’il ne soit pas un homme, ou quel dommage que je ne sois pas une femme ! »

Son enquête va toutefois démontrer que Théodore est en réalité une jeune femme, Madelaine de Maupin, qui a choisi de s’habiller et de vivre en homme pour s’affranchir des sujétions imposées à la gent féminine. La trame se corse lorsqu’on apprend que cette « confusion des genres » a également suscité le trouble de Rosett...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Mademoiselle de Maupin
Théophile Gautier
Achetez ce livre sur :
Hernani
Victor Hugo

Sur le même sujet