Écho de presse

Juillet 1791 : en pleine Révolution, Voltaire entre au Panthéon

le 31/03/2021 par Michèle Pedinielli
le 09/09/2020 par Michèle Pedinielli - modifié le 31/03/2021

Il est le deuxième « grand homme » dont le corps est transféré dans l’ancienne église Sainte Geneviève, transformée en Panthéon par l’Assemblée Constituante. Cet événement en grande pompe est destiné à célébrer le philosophe, autant que la Révolution elle-même.

Le 4 avril 1791, la Constituante trouve une nouvelle utilité à l’église Sainte-Geneviève tout juste achevée : devenir un « Panthéon » des grands hommes du pays.

Le lendemain de cette décision, Mirabeau, tout juste décédé, est le premier à y être inhumé. Le 11 juillet, c’est au tour de Voltaire, dont le corps doit ramené de l’abbaye de Sellières, près de Romilly-sur-Seine, où il a été inhumé religieusement en 1778, quoi qu’en hâte, de façon à ce que que les autorités ecclésiastiques supérieures ne puissent empêcher l’enterrement.

Les cendres du philosophe arrivent donc à Paris et vont être transférées en grande pompe dans le tout nouveau Panthéon via un cortège partant de la place de la Bastille.

« À cinq heures un quart, le char étoit devant l’opéra. L’ordre de la marche étoit r...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.