Interview

Les musiques brésiliennes, passion de la France des Années folles

le 14/02/2020 par Anaïs Fléchet, Julien Morel
le 15/11/2019 par Anaïs Fléchet, Julien Morel - modifié le 14/02/2020
Indications illustrées en vue de bien exécuter la maxixe, danse brésilienne, dans Femina, 1914 - source : RetroNews-BnF
Indications illustrées en vue de bien exécuter la maxixe, danse brésilienne, dans Femina, 1914 - source : RetroNews-BnF

L’historienne Anaïs Fléchet revient avec nous sur l’apparition et la progressive intégration de la musique et des danses brésiliennes en France, via les bals et autres « dancings » des années 1910 et 20.

Cycle : L’Amérique latine et ses populations

Regard de la presse française sur l'Amérique latine

En amont du 30e Festival du film d’Histoire, retour sur le traitement par la presse française de ces territoires lointains et leur tumultueuse histoire contemporaine.

Découvrir l'intégralité du cycle

Anaïs Fléchet est historienne, maître de conférences à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, directrice adjointe du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle travaille autour de l’histoire culturelle brésilienne, et en particulier sur les enjeux liés à la musique.

En amont de son intervention au Festival du film d’Histoire de Pessac, nous sommes revenus avec elle sur les échanges culturels entre France et Brésil au début du XXe siècle, en s’arrêtant notamment autour de l’implantation de la musique et de la danse brésiliennes dans les bals et dancings parisiens.

Propos recueillis par Julien Morel

30e festival international du film d'Histoire de Pessac

Amérique Latine, terres de feu : du 18 au 25 novembre 2019

RetroNews est partenaire du festival international du film d'Histoire de Pessac. Découvrez le programme des projections, des débats et rencontres sur le thème de l'Amérique latine.

Télécharger le programme

RetroNews : À partir de quel moment la musique brésilienne parvient-elle à s’implanter en France ?

Anaïs Fléchet : Les Français découvrent la musique brésilienne dans les premières décennies du XXe siècle, avant la Première Guerre mondiale. Divers artistes brésiliens se produisent alors à Paris, où ils viennent parfaire leurs études musicales – au Conservatoire notamment – et faire carrière – dans les salles de concert prestigieuses ou dans les cabarets et divers café-concert...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Les danses nouvelles : le tango, la maxixe brésilienne, la forlane
Chassaigne de Néronde
Achetez ce livre sur :
Les pieds qui r'muent - Bals, danses et danseuses
Ernest Blum
Achetez ce livre sur :
Guide complet de la danse
Philippe Gawlikowski
Achetez ce livre sur :