Écho de presse

Perdus au Pôle Nord : la désastreuse expédition Franklin

le 26/03/2021 par François Cau
le 23/04/2018 par François Cau - modifié le 26/03/2021
Dessin de George Back, matelot à bord du HMS Terror, l'un des deux navires disparus à la suite de l'expédition Franklin - source : WikiCommons

En 1845, les prestigieux vaisseaux HMS Erebus et HMS Terror quittent l’Angleterre en direction du Nord afin d’explorer l’Arctique. Ils ne reviendront jamais.

Au printemps 1845, tandis qu’ils s’apprêtent à naviguer en direction de l’océan arctique, les bombardes Erebus et Terror n’en sont pas à leur premier rodéo. Sous le commandement du capitaine de la Royal Navy James Clark Ross, les navires menèrent entre 1839 et 1843 la plus conséquente expédition en Antarctique sous l’égide du drapeau britannique, alignant les découvertes géographiques, zoologiques et botaniques.

Quelques jours après le retour triomphal au pays, Le Journal des débats politiques et littéraires en publiait un compte-rendu copieux.

Mais les deux vaisseaux, spécialement conçus pour traverser les étendues glacées, sont affrétés deux ans plus tard en vue d’un défi encore plus audacieux : parveni...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Voyages dans les glaces du pôle arctique à la recherche du passage Nord-Ouest
Ferdinand de Lanoye
Achetez ce livre sur :

Sur le même sujet