Écho de presse

Le terrible naufrage de l’Empress of Ireland : mille morts

le 18/04/2021 par Michèle Pedinielli
le 29/05/2020 par Michèle Pedinielli - modifié le 18/04/2021

Deux ans après le Titanic, l’Empress of Ireland, paquebot transatlantique effectuant la traversée entre Québec et Liverpool, coule dans l’Estuaire du Saint-Laurent avec à son bord 1 477 passagers et membres d’équipage. Seules 465 personnes survivront à cette catastrophe.

Le 28 mai 1914 à 16h30, l’un des fleurons de la Canadien Pacific quitte le port de Québec pour rejoindre l’Angleterre.

L’Empress of Ireland n’en est pas à sa première traversée : il a été lancé pour la première fois en 1906 et assure depuis les liaisons régulières entre la capitale du Québec et Liverpool. Avec l’Empress of Britain, il s’agit du plus grand et du plus rapide navire transatlantique de la compagnie. Il est considéré comme sûr : après le naufrage du Titanic deux ans plus tôt, on a augmenté le nombre d’embarcations de sauvetage de 16 à 42.

Et comme avant chaque départ du bateau, des exercices de mise à l’eau des chaloupes, de fermetures des portes étanches et de lutte contre l’incendie ont été effectuées dans la matinée du 28 mai.

« L’Empress of Ireland avait quitté Québec jeudi soir vers 4 heures de l'après-midi Ce transatlantique construit en 1906 à Glasgow par les chantiers Fairfield, était un navire à deux hélices de 14 191 tonneaux et de 165 mètres de long.

L’Empress of Ireland pouvait transporter 350 passag...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée