Chronique

Suicide de René Crevel, poète surréaliste révolté

le 25/07/2021 par Michèle Pedinielli
le 01/04/2020 par Michèle Pedinielli - modifié le 25/07/2021
Couverture de l’ouvrage « René Crevel , une étude de Charles Courtot », 1969 - source : Gallica-BnF
Couverture de l’ouvrage « René Crevel , une étude de Charles Courtot », 1969 - source : Gallica-BnF

Le 18 juin 1935, on découvre le corps sans vie de René Crevel, qui s’est donné la mort chez lui en s’asphyxiant au gaz. La presse salue l’œuvre et la personnalité hors norme du poète.

Exposition à la BnF

L'Invention du surréalisme : des Champs Magnétiques à Nadja.

2020 marque le centenaire de la publication du recueill Les Champs magnétiques – « première œuvre purement surréaliste », dira plus tard André Breton. La BnF et la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet associent la richesse de leurs collections pour présenter la première grande exposition consacrée au surréalisme littéraire.

 

Découvrir l'exposition

« Ni la réalité, ni la surréalité ne sont belles pour des cœurs intransigeants. »

Lorsque le directeur de La République, Pierre Paraf, rend hommage à René Crevel dont le suicide vient d’être découvert, il évoque un artiste « dont les généreuses indignations étaient servies par un âpre talent satirique ».

L’écrivain et poète, surréaliste de la première heure, mais exclu du mouvement ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet