Interview

Les Français au Maghreb : « un face-à-face qui n'exclut jamais le côte à côte »

le 10/03/2021 par Daniel Rivet, Marina Bellot
le 25/02/2021 par Daniel Rivet, Marina Bellot - modifié le 10/03/2021

Au contraire du choc frontal provoqué en Algérie, les Français tentèrent au Maroc et en Tunisie d'imposer une « domination oblique ». C’est ce à quoi s'est intéressé l'historien Daniel Rivet : la constitution d’une société du contact, qui ne résista toutefois pas aux guerres de décolonisation. 

Daniel Rivet est historien, spécialiste du Maghreb à l’époque coloniale. D'abord assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Rabat (1967-1970) dans le cadre de la coopération, il est devenu enseignant-chercheur à l’université Lumière/Lyon II, puis professeur d’histoire du monde musulman contemporain à l’université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne. De 2002 à 2006, il a été également directeur de l’Institut d'études de l'islam et des sociétés du monde musulman rattaché à l’EHESS. 

Il a publié de nombreux ouvrages consacrés aux causes et aux conséquences de la colonisation, notamment Le Maghreb à l'épreuve de la colonisation. 

Propos recueillis par Marina Bellot

RetroNews : Bien que l'histoire coloniale du Maroc et de la Tunisie soit différente, vos travaux montrent que l’élément structurant sur la longue durée est la menace de divorce entre l'État et l...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)

Sur le même sujet