Interview

Corps noirs, médecins blancs : la science au service des préjugés raciaux

le 01/07/2021 par Delphine Peiretti-Courtis, Marina Bellot - modifié le 09/07/2021
Femmes et enfants mauritaniens en compagnie d'une médecin française, circa 1930 - source : Agence de la France d'outre-mer-Institut français d'Afrique noire
Femmes et enfants mauritaniens en compagnie d'une médecin française, circa 1930 - source : Agence de la France d'outre-mer-Institut français d'Afrique noire

Pendant deux siècles, les préjugés raciaux ont été érigés en vérités scientifiques. En mettant en lumière les mécanismes de construction de ces stéréotypes, l'historienne Delphine Peiretti-Courtis montre comment le corps noir est devenu un « outil de la colonisation ».
 

RetroNews : À partir de quand l’épiderme noir se voit-il affublé d’une identité particulière ? Quelles particularités physiques, morales, intellectuelles y sont associées ?

Delphine Peiretti-Courtis : La couleur noire se voit assigner une identité particulière notamment à partir de la réinterprétation biblique de la Malédiction de Cham. Dans la Genèse, Cham, l’un des trois fils de Noé, aurait été maudit et condamné à servir ses frères parce qu’il aurait regardé l’ivresse et la nudité de son père alors que ses frères auraient détourné le regard. Cette malédiction incarne, à l’origine, le péché présent en tout homme mais progressivement, durant le Moyen Âge, on commence à associer Cham à la couleur noire. C’est véritablement au moment des Grandes découvertes puis de l’esclavage que Cham est associé à l’Afrique et que l’idée d’un « peuple maudit » et donc condamné à l’esclavage est consacrée. L’épiderme de couleur noire est alors associé à l’idée d’asservissement.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, se diffusent, sous la plume d’esclavagistes, de grands planteurs et de missionnaires religieux, d’autres préjugés qui vont servir à l’exploitation des populations noires : la force, la robustesse, l'endurance…  On retrouve ensuite, chez le...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet