Écho de presse

1870 : le retour triomphal de Victor Hugo

le 07/08/2019 par Pierre Ancery
le 14/09/2017 par Pierre Ancery - modifié le 07/08/2019
Victor Hugo, atelier Nadar ; source Gallica BnF

De retour en France après dix-neuf ans d'exil, l'écrivain prononce un discours enflammé en faveur de Paris, alors menacé par la progression prussienne.

5 septembre 1870. La veille, la IIIe République a été proclamée à l'hôtel de ville par Gambetta. Mais un nouvel événement, presque aussi considérable, agite la population parisienne en pleine effervescence depuis la défaite de Sedan et la capitulation de Napoléon III : le retour de Victor Hugo.

 

Exilé depuis dix-neuf ans à Jersey puis à Guernesey, l'auteur des Misérables, grand adversaire de Napoléon III, est enfin revenu dans la capitale. Arrivé de Belgique par le train, il prononce dès son arrivée en gare du Nord un discours qui sera reproduit dans la presse du 7.

 

Le Rappel raconte son arrivée :

 

"Victor Hugo est arrivé à Paris hier soir. Le bruit s’était répandu qu’il arriverait par le train belge de neuf heures. Dès huit heures, une foule considérable se pressait dans la cour de la gare du Nord. À neuf heures et demie, on a entendu le sifflement de la vapeur. Le train approchait. Alors, ç’a été un tel empressement que Victor Hugo a pa...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Napoléon le Petit
Victor Hugo
Achetez ce livre sur :
Victor Hugo
Camille Pelletan
Achetez ce livre sur :