Écho de presse

« La Greffe générale », le journal écrit par les mutilés du visage

le 07/10/2020 par Pierre Ancery
le 15/10/2018 par Pierre Ancery - modifié le 07/10/2020
Une de La Greffe générale, 15 décembre 1917 - source RetroNews BnF

À partir de décembre 1917 paraît La Greffe générale, « l'organe des mutilés de la face », rédigés par les patients de l'hôpital du Val-de-Grâce. Ces Poilus dont le visage a été partiellement détruit y racontent leurs souffrances quotidiennes.

Parmi les journaux de tranchées écrits par les Poilus de la Première Guerre mondiale, celui-ci occupe une place particulière. La Greffe générale est rédigée par les mutilés du visage de l'hôpital militaire du Val-de-Grâce, à Paris, qu'on n'appelle pas encore les « gueules cassées ».

 

Le journal, dont le premier numéro paraît en décembre 1917, se définit lui-même comme l'« organe des blessés de la face ». Sur huit numéros (le dernier paraît en juillet 1918), il raconte le cauchemar vécu par ces hommes qui ont perdu, avec leur visage, une partie de leur humanité.

 

Ces textes, récits, poèmes et caricatures imaginés par les blessés eux-même disent – souvent sur un mode sarcastique – l'étendue de leurs souffrances. La devise du journal : « Rire quand même ! ».

 

Le premier numéro est dédié au docteur Hippolyte Morestin, leur chirurgien, l'un des premiers à pratiquer la chirurgie maxillo-faciale : « A celui dont la science et le dévouement nous ont rendu l’espoir, nous dédions respectueusement ce numéro, première manifestation de notre gaieté retrouvée. »

 

Dans leur édito, les rédacteurs de La Greffe générale fêtent le lancement de leur « canar...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Le Droit des blessés
Paul Meunier
Achetez ce livre sur :
La Mécanothérapie de guerre avec les appareils de fortune
P. Cololian
Achetez ce livre sur :