Écho de presse

7 juin 1944 : le débarquement en Une de L'Écho d'Alger, quotidien libre

le 09/06/2020 par Pierre Ancery
le 04/06/2019 par Pierre Ancery - modifié le 09/06/2020
« Into the Jaws of Death », photographie de Robert F. Sargent prise le 6 juin 1944, pendant le Débarquement - source : WikiCommons
« Into the Jaws of Death », photographie de Robert F. Sargent prise le 6 juin 1944, pendant le Débarquement - source : WikiCommons

Le lendemain du débarquement allié, le quotidien gaulliste L'Écho d'Alger annonce l'événement et publie dans leur intégralité les déclarations de de Gaulle, d'Eisenhower et de Churchill.

 

Le 6 juin 1944, 156 000 soldats américains, canadiens et britanniques prennent d'assaut la côte normande. Une journée décisive, qui marquera un tournant définitif à l'échelle de la Seconde Guerre mondiale. 

En juin 1944, Alger est alors la capitale de la France libre (l'Algérie, sous domination vichyste au début de la guerre, a été « libérée » par les Alliés au mois de novembre 1942). L'Echo d'Alger, plus grand quotidien de l'Algérie française, soutient donc les Forces Françaises Libres (FFL) de Charles de Gaulle, qui a été accueilli triomphalement à Alger au printemps 1943. Le quotidien va donner de l'événement un point de vue radicalement opposé à celui de la presse métropolitaine collaborationniste.

Dans son édition du 7 juin 1944, le journal écrit ainsi en gros titres : « Sur les côtes du nord de la France les forces alliées ont ouvert hier matin le second front » – le premier étant celui ouvert par les Alliés au mois de septembre 1943, en Italie. 

« 11 000 avions de première ligne, 4 000 navires et des milliers d'...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Seconde Guerre mondiale (1939-1945)

Sur le même sujet