Écho de presse

1862 : La guerre des sioux

le 01/05/2021 par Pierre Ancery
le 22/04/2021 par Pierre Ancery - modifié le 01/05/2021

En 1862, un violent conflit armé oppose les États-Unis à la tribu des Dakotas, menée par le chef indien Little Crow. Les Dakotas seront presque anéantis.

En 1851, un traité conclu entre les Indiens Dakota (aussi appelés Sioux) et les États-Unis prévoit que les premiers abandonnent la plus grande partie de leurs terres, en échange du versement annuel d'une somme d'argent. Mais tout au long des années 1850, les paiements se font souvent attendre : la misère et la faim se répandent chez les Dakotas orientaux (les Santees). Les colons à qui ils sont contraints d'acheter de la nourriture refusent de leur faire crédit : « S'ils ont faim, qu'ils mangent de l'herbe ou leur propre merde », aurait déclaré Andrew Myrick, l'un de c...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Second Empire (1852-1870)

Sur le même sujet