Écho de presse

1934 : l’évasion ratée des « enfants du bagne »

le 28/06/2021 par Michèle Pedinielli
le 23/06/2021 par Michèle Pedinielli - modifié le 28/06/2021
Carte postale de la colonie pénitentière Haute-Boulogne de Belle-Île-en-mer, circa 1920 - source : WikiCommons
Carte postale de la colonie pénitentière Haute-Boulogne de Belle-Île-en-mer, circa 1920 - source : WikiCommons

A la suite d’une rixe, cinquante-six mineurs détenus à la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer s’enfuient de la colonie pénitentiaire. Cette évasion met en lumière les conditions de détention insupportables que subissent les petits détenus.

Le 27 août 1934, un enfant a défié ses gardiens. Que ce soit un acte volontaire ou juste parce qu’il avait trop faim, on ne le saura pas.

Lors du repas du soir, dans le réfectoire du « bagne pour enfants » de Belle-Île-en-Mer, le jeune garçon mord dans sa part de fromage avant d’avoir terminé sa soupe. Un geste interdit par le règlement, qui lui vaut une sanction immédiate : jeté à terre entre deux tables, il est roué de coups de poings et de pied par deux surveillants qui s’acharnent sur lui.

Nouveauté podcast : « Séries noires à la Une »

La presse et le crime, le nouveau podcast de RetroNews

Peur sociale, fiction de l’anarchie, crimes politiques, chroniques du Paris des Apaches… Découvrez chaque mois un phénomène criminel par la presse dans Séries Noires à la Une.

Écouter les épisodes

Des actes de maltraitance et de torture dont on s’apercevra qu’ils sont banals dans cette colonie pénitentiaire réservée aux mineurs. Mais ce soir-là, les petits codétenus qui assistent à la scène s’indignent. ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet