Écho de presse

Helen Keller, sourde, muette et aveugle : itinéraire d’une « fille de Dieu »

le 02/02/2020 par Priscille Lamure
le 07/12/2018 par Priscille Lamure - modifié le 02/02/2020
Photo d'Helen Keller lors de sa remise de diplôme, Whitman Studio, 1904 - source : WikiCommons
Photo d'Helen Keller lors de sa remise de diplôme, Whitman Studio, 1904 - source : WikiCommons

Comment une Américaine triplement handicapée depuis la petite enfance, a transcendé son insurmontable affection et s’est révélée l’une des grandes figures du militantisme de son temps.

Helen Adams Keller est née en 1880 dans la petite ville de Tuscumbia, en Alabama. Ayant souffert d’une congestion cérébrale à l’âge d’un an et demi, elle devient sourde et aveugle, et reste plongée dans un profond mutisme. Choyée par ses parents mais incapable de communiquer avec le monde extérieur, Helen s’affirme comme une petite fille désobéissante, sauvage.

Mais à l’âge de sept ans, l’enfant fait une rencontre qui bouleverse sa vie : Anne Sullivan, une femme visionnaire et rigoureuse, à la demande du père d’Helen, devient son éducatrice. L’arrachant à son quotidien, elle commence à lui apprendre le braille – le nouveau système d’écriture mis au point par Louis Braille en 1825 – ainsi que le langage des signes qu’elle tape dans le creux de sa main.

RetroNews c’est plus de 1500 titres de presse française publiés de 1631 à 1950, des contenus éditoriaux mettant en lumière les archi...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Le cas de Miss Helen Keller
Marie Lenéru
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Rép. radicale (1898-1914)