Écho de presse

La fin de la Bièvre, l'ancienne rivière de Paris

le 17/10/2021 par Pierre Ancery
le 08/06/2018 par Pierre Ancery - modifié le 17/10/2021
Tanneries sur la Bièvre, Paris, photographie de Charles Marville, fin XIXe siècle - source : WikiCommons

Entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, le recouvrement de cet affluent de la Seine pollué et insalubre suscita l'enthousiasme de la presse. Mais aussi une certaine forme de nostalgie.

Paris n'a pas toujours eu qu'un seul cours d'eau. La capitale était autrefois traversée par la Bièvre, un affluent de la Seine qui passait par les 5e et 13e arrondissements. Longue de 33 km, elle prenait sa source dans les Yvelines et se jetait dans le fleuve au niveau de la gare d'Austerlitz.

 

Dès le XIe siècle, la rivière fut exploitée par les riverains. Meuniers, blanchisseurs, tanneurs, teinturiers s'installèrent au fil du temps au bord de la Bièvre, qui fut surnommée « ruisseau des Gobelins » au XVIIIesiècle à cause de la présence du teinturier Gilles Gobelin sur sa rive.

 

Une cohabitation qui n'alla pas sans causer un certain ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée