Écho de presse

1926 : Le début de la dictature militaire au Portugal

le 16/09/2020 par Mathilde Helleu
le 12/09/2020 par Mathilde Helleu - modifié le 16/09/2020
Salazar dans son jardin pour Paris-Soir, 1935 - source : BnF-RetroNews
Mai 1926. Un coup d’État met fin à la Première République portugaise. C’est le début d’une dictature qui ne s’effondrera que 44 ans plus tard.

Le 28 mai 1926, un coup d’État a lieu au Portugal. C’est le vingt-et-unième mouvement de rébellion qui agite le pays depuis la proclamation de la République seize ans plus tôt.

Dans la presse française, les informations sont dans un premier temps assez sommaires, conséquence sans doute de la censure rigoureuse exercée par le pouvoir portugais.

Deux jours après le début des événements, le 30 mai, Le Temps rapporte :

« Les nouvelles arrivées de Lisbonne sont peu nombreuses [...].

On sait cependant que la huitième division d’infanterie de Braga a donné le signal de la révolte. »

Si l’on en parle peu, c’est sans doute aussi car les effusions de sang sont peu nombreuses. Le 1er juin, La Lanterne annonce que « Lisbonne a été prise sans coup férir » et que « la nouvelle du succès du mouvement révolutionnaire a été reçue avec enthousiasme d...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Histoire des révolutions de Portugal
René Aubert de Vertot
Achetez ce livre sur :
Le Portugal politique
R. Kretzulescu
Achetez ce livre sur :
Épisodes de l'histoire du Portugal
A. Guibout
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)