Écho de presse

Lorsque la presse naissante commentait les méfaits des pirates

le 29/05/2018 par Pierre Ancery
le 18/07/2017 par Pierre Ancery - modifié le 29/05/2018
Vaisseau en feu dans le port de Brest ; Huquier Fils, Paris ; 1750 - source Gallica BnF

Bien avant que la littérature et le cinéma ne leur confèrent un statut quasiment mythique, la presse du XVIIIe siècle relaya souvent le récit des "exploits" des pirates.

Si les pirates du XVIIIe siècle ont abondamment inspiré les romanciers du XIXe siècle et les cinéastes du XXe et du XXIe siècles, le récit de leurs actes de cruauté a également fourni ample matière aux journaux qui leur étaient contemporains. Principal journal de l'époque, La Gazette rendait régulièrement compte d'actes de piraterie survenus sur toutes les mers du globe.

 

En 1722 déjà, on trouve dans ses colonnes les échos des combats livrés contre ces brigands par la marine anglaise en Atlantique. À noter que les navires pirates, bien moins armés que les vaisseaux militaires, étaient souvent en net désavantage lors des échauffourées avec ces derniers...

 

"On a reçu avis que la Cassandre, Vaisseau appartenant à la Compagnie des Indes, qui avait été pris il y a quelque temps par les Pirates, venait d'être repris par le Falkland, Vaisseau de guerre commandé par le Capitaine Harris, après un combat fort opiniâtre...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Robert Surcouf, un corsaire malouin
Robert Surcouf
Achetez ce livre sur :
Aventuriers et corsaires
Xavier Eyma
Achetez ce livre sur :
Histoire des naufrages, pirateries, abordages, famines, hivernages...
Alfred Driou
Achetez ce livre sur :