Écho de presse

Les monstrueux forfaits d'Albert Fish : « vieillard ordinaire » et cannibale

le 24/10/2021 par Pierre Ancery
le 30/09/2019 par Pierre Ancery - modifié le 24/10/2021
Photo judiciaire d'Albert Fish jeune, en 1903 - source : WikiCommons
Photo judiciaire d'Albert Fish jeune, en 1903 - source : WikiCommons

Albert Fish était un vieil homme à l'aspect inoffensif. Arrêté à New York en 1934, ce criminel obsessionnel fut pourtant reconnu coupable d'avoir torturé et tué seize enfants. Lui-même affirmera en avoir assassiné une centaine.

Le 15 décembre 1934, Le Figaro raconte :

« New York, 14 décembre. Après six ans de recherches, la police a arrêté Albert Howard Fish, âgé de 65 ans, qui a avoué avoir, en 1928, attiré, étranglé et découpé en morceaux une fillette de 10 ans, Grace Budd, dans une maison abandonnée du bois de Worthington, près de Greenburg, aux environs de New York.

On soupçonne Fish d'être l'auteur d'autres crimes, car on a trouvé enterrés près de sa maison un crâne qu'on suppose être celui de Grace Budd, ainsi que des ossements et des vêtements appartenant à des adultes.

Fish, qui est assez cultivé et d'aspect correct, semble atteint d'une manie criminelle. Il a été arrêté à plusieurs reprises depuis la disparition de la fillette et notamment pour l'envoi de lettres obscènes. Il est père de six enfants. »

L'arrestation d'Albert Fish par la police américaine, le 13 décembre 1934, après six ans de recherche, va mettre au jour la personnalité d'un des plus effrayants criminels de l'histoire des États-Unis. Dans les semai...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet