Écho de presse

Les confidences d’Al Jennings, pilleur de train

le 10/10/2021 par Michèle Pedinielli
le 06/10/2021 par Michèle Pedinielli - modifié le 10/10/2021

En 1935, l’écrivain Blaise Cendrars publie sous forme de feuilleton les mémoires d’Al Jennings, célèbre outlaw américain, témoin et rapporteur des conditions épouvantables des bagnes aux États-Unis.

En 1935, l’écrivain Blaise Cendrars est grand reporter à Paris-Soir, dans le journal de son ami Pierre Lazareff. Surnommé « le Poète manchot », à cause de l’amputation de son bras droit suite à une blessure de guerre en 1915, le journaliste voyage beaucoup, notamment aux États-Unis. C’est là qu’il rencontre Al Jennings.

Celui-ci est alors un respectable avocat de 72 ans, candidat démocrate à plusieurs élections, auteur de plusieurs livres dont une autobiographie. Ce sont en fait ses « Mémoires sensationnelles » que Blaise Cendrars va publier dans Paris-Soir.

Car avant de se ranger des voitures, Al Jennings a été  « le plus célèbre pilleur de train », « la terreur du territoire ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet