Écho de presse

1942 : « L'Étranger » de Camus dérange

le 04/09/2020 par Marina Bellot
le 31/08/2020 par Marina Bellot - modifié le 04/09/2020
Albert Camus - Source WikiCommons
Le plus célèbre des romans d'Albert Camus a dès sa parution divisé la critique. Jean-Paul Sartre y voit une œuvre majeure « proche d'un conte de Voltaire ». 

« Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. » C'est par cet incipit devenu l'un des plus célèbres de la littérature française que s'ouvre L'Étranger.

Dès sa parution en mai 1942, le roman d'Albert Camus a suscité des interprétations contradictoires et divisé la critique.  

L'intrigue se déroule à Alger, sous le soleil brûlant d'une Algérie encore française perçue au travers des réflexions de Meursault. Le personnage empreinte tous les traits de l'apathie ; son indifféren...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet