Long Format

Guernica en 1937

le par - modifié le 23/07/2021

Le 26 avril 1937, neuf mois après le début de la Guerre d'Espagne qui oppose les Républicains à Franco, l’aviation allemande bombarde la ville de Guernica, au Pays basque espagnol. Cet événement, que l’on associe au tableau de Picasso, devient le symbole des horreurs de la guerre et préfigure la Seconde Guerre mondiale.

Un bombardement médiatisé

En juillet 1936, l’armée espagnole soutenue par l’extrême-droite et les partis conservateurs, entre en soulèvement contre la République espagnole, gouvernée par la gauche. L’Espagne est déchirée par la guerre civile. Les militaires, malgré leur avancée, échouent à s’emparer de Madrid et choisissent de se tourner vers la Biscaye au Pays basque . C’est dans ce contexte qu’intervient le bombardement sur Guernica qui suscite une forte émotion à Bilbao, dans la presse basque et dans la presse française. Le chanoine Onaindía, présent lors du bombardement, se rend alors en France pour témoigner de la destruction auprès de la presse. Il...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet