Chronique

1930 : un militaire turc est décapité par des fanatiques religieux

le 30/03/2021 par Özgür Türesay
le 26/10/2020 par Özgür Türesay - modifié le 30/03/2021
L'officier de réserve Mustafa Fehmi Kubilay et sa compagnie, circa 1930 - source : WikiCommons
L'officier de réserve Mustafa Fehmi Kubilay et sa compagnie, circa 1930 - source : WikiCommons

Tandis que Mustafa Kemal est à la tête de la Turquie depuis sept ans, un officier de réserve, représentant de la République laïque, est assassiné dans la ville de Menemen. L’événement va permettre au régime de lancer une vague de répression sans précédent.

Le 23 décembre 1930, dans une petite ville turque bordant la mer Égée, une insurrection messianique brandissant l’étendard de l’islam contre la jeune République laïque se conclut par la décapitation d’un jeune officier de réserve, Mustafa Fehmi Kubilay, lequel tentait bon gré mal gré de convaincre les insurgés de se calmer. D’autres représentants de l’ordre y trouvent également la mort.

Les assassins mettent ensuite la tête du malheureux militaire sur une pique et aussi sec, l’emmènent avec eux pour une parade « victorieuse » dans la ville…

RetroNews c’est plus de 2000 titres de presse française publiés de 1631 à 1951, des contenus éditoriaux mettant en lumière les archives de presse et des outils de recherche avancés.
Une offre unique pour découvrir l’histoire à travers les archives de presse !


Abonnez-vous à RetroNews et accédez à l’intégralité des contenus et fonctionnalités de recherche.

Newsletter

Si l’épisode peut d’abord apparaître comme un simple fait divers, il s’inscrit en réalité dans une série d’événements découlant de la révolution kémaliste. À partir de 1924, la République déclare en effet une véritable guerre à l’islam dans l’espace public : le régime abolit le califat, ferme les madrasas, interd...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée.