Écho de presse

Le congrès à l'origine de l'allocation chômage

le 09/01/2021 par Pierre Ancery
le 19/09/2017 par Pierre Ancery - modifié le 09/01/2021
File d'attente de sans-travail devant la soupe populaire de la rue Réaumur, à Paris ; agence Meurisse ; 1921 - Gallica BnF

En 1910, la presse se penche sur un mal qui ne cesse de croître dans les pays industriels : le chômage. À Paris, le 20 septembre, des spécialistes proposent la création d'une assurance chômage.

Le 18 septembre 1910, se réunit pour la première fois à Paris, entre les murs de la Sorbonne, un congrès international auquel participent les délégués de 27 nations. Les administrations des grandes métropoles européennes, des fonds de chômage, des sociétés savantes, des universités sont représentées, aux côtés de nombreux statisticiens, parlementaires, syndicalistes, économistes.

 

Il s'agit de discuter d'un fléau qui, depuis les années 1890, a pris de l'ampleur dans les sociétés industrielles : le chômage. La presse couvre attentivement l'événement. Les articles qui sont consacrés au congrès indiquent qu'elle commence à prendre conscience de l'étendue du problème et de la nécessité d'y remédier.

 

Le Journal du 19 septembre diagnostique :

 

« Nous n'avons pas, comme à Londres, une armée de « sans-travail ». La question du chômage n'occupe qu'une place très restreinte dans les préoccupations des partis politiques. Mais il est lamentable que nous puissions compter dans notre pays plusieurs centaines de mille de chômeurs. Dans cette lutte contre ce fléau, notre armement est insuffisant. 

 

Ni le placement public ni l'assurance n'ont pris encore l'extension dont ils sont susceptibles et en matière d'...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée