Écho de presse

La vraie histoire du premier mai : 1886, le massacre de Haymarket square

le 02/05/2021 par Michele Pedinielli
le 28/04/2021 par Michele Pedinielli - modifié le 02/05/2021
Photos des « martyrs anarchistes du Haymarket Square » de Chicago, 1886 - source : WikiCommons

Le 4 mai 1886, une bombe est lancée contre la police en marge d’un meeting ouvrier à Chicago. Huit militants anarchistes sont condamnés à mort. En hommage à cet événement, le 1er mai devient jour de mobilisation internationale des travailleurs.

En 1886, les ouvriers de Chicago réclament la journée de huit heures et organisent une grève générale. Les dépêches qui arrivent en provenance des États-Unis font état d’une forte mobilisation.

« On s’attend à un mouvement ouvrier demain […].

Le mouvement semble se manifester surtout à Chicago, où plusieurs grèves en faveur du système des huit heures ont déjà éclaté. Différentes compagnies de chemins de fer refusent, paraît-il, d'accéder aux réclamations de leurs employés.

La Compagnie du Nord-Ouest est entrée en compromis avec 1800 de ses ouvriers. Elle leur a accordé un maximum de neuf heures de travail avec paye entière en abaissant les tarifs de Chicago aux ateliers.

Cet arrangement servira probablement de base aux accords qui interviendront ailleurs. »

Le mouvement ouvrier a bien lieu le lendemain, 1er mai 1886.

À la fin du rassemblement, la police charge la foule qui se disperse, faisant u...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet