Interview

« Appel aux citoyennes de Paris ! » : L'Union des femmes pendant la Commune

le 24/05/2021 par Florence Braka, Constance Esposito Ferrandi - modifié le 07/12/2021

Un temps oubliées, les femmes de la Commune s’inscrivent dans une action jusqu’alors inédite par son homogénéité sociale et par son efficacité. Relieuses ou ouvrières qualifiées, elles défendent l’insurrection en s’organisant via l’Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés.

Dans l’ouvrage coordonné par Michel Cordillot La Commune de Paris - 1871, l’historienne Florence Braka consacre deux notices aux communardes afin de « les remettre dans leur juste réalité et dans leur véritable action ». Nous nous sommes entretenus avec elle à leur sujet, revenant sur leur implication décisive, notamment au travers d’un groupe politique exclusivement féminin, l’Union des femmes.

Propos recueillis par Constance Esposito Ferrandi


RetroNews : Vous concluez votre notice sur l’Union des femmes en soulignant son aspect très structuré. Comment se constitue le mouvement, qui en est à l’origine et quelle en est l’organisation ?

Florence Braka : Le mouvement est créé entre le 8 et le 11 avril. L’Appel aux citoyennes de Paris est publié le 11 avril et le soir même les statuts de l’organisation sont actés… 

A l’origine de l’Union des femmes, du moins dans sa forme politique, on trouve Elisabeth Dmitrieff, une jeune femme russe de vingt-trois ans envoyée par Marx observer la crise politique que traversait alors Paris. Elle reste en France et s’investit totalement dans la Commune en créant cette organisation. Elle fait partie de la tendance marxiste de l’Association Internationale des Travailleurs (AIT) et donne donc à l’Union des femmes son aspect très hiérarchisé. Vingt comités d’arrondissements sont créés. Ceux-ci sont chapeautés par un comité central de onze mem...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Commune (1870-1871)