Long Format

L’histoire de l’anarchiste qui voulait faire élire un âne

le par - modifié le 26/05/2021

Le 8 mai 1898, le militant anarchiste Zo d’Axa promène un petit âne nommé « Nul » dans les rue de Paris. C’est, selon lui, le meilleur candidat aux élections législatives qui se déroulent ce jour-là.

Une journée d’élections comme une autre, en ce 8 mai 1898… Les journaux rapportent le vote matinal du président Félix Faure et la chute d’un colleur d’affiche dans la fontaine Saint-Michel à Paris. Un entrefilet vient cependant troubler la sérénité du suffrage.

« Note comique : la promenade d’un chariot décoré de façon carnavalesque, sur lequel un âne avait été placé devant un bureau, avec un verre d’eau, une sonnette et un chapeau.

C’était le candidat de La Feuille, de Zo d’Axa, qui protestait ainsi à sa façon contre le suffrage universel.

L’idée a soulevé des éclats de rire. Des jeunes gens ont escorté ce candidat, évidemment gouvernemental, depuis le boulevard de Clichy jusqu’aux Halles. »

Le cortège poursuit sa route jusqu’à la ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet