Écho de presse

Quand les Français donnaient de l'alcool à leurs enfants pour les rendre « plus forts »

le 20/05/2021 par Marina Bellot
le 05/09/2018 par Marina Bellot - modifié le 20/05/2021
Cantine de l'école du boulevard Bessières, 17e arrondissement, Agence Rol, 1921 - source : Gallica-BnF
Cantine de l'école du boulevard Bessières, 17e arrondissement, Agence Rol, 1921 - source : Gallica-BnF

Au XIXe siècle, la consommation d'alcool – et notamment de vin – est largement répandue chez les enfants. Un fléau alors difficile à combattre, dans une France imprégnée par sa longue tradition vinicole.

C’est une époque révolue mais pas si lointaine que celle où la consommation d’alcool faisait partie du quotidien des enfants. Car, pendant longtemps, un certain nombre de Français semblent convaincus : l’alcool, et en particulier le vin, fortifie et aide à rester en bonne santé.

À la fin du règne de Louis XV, en 1773, on peut lire dans La Gazette du Commerce

« Dans les pays de vignobles, les maladies populaires finissent en automne ; les petites véroles sont alors moins dangereuses ; il y a même des raisons de croire que les raisins qu'on mange & le vin qu'on boit peuvent en préserver. Le Peuple se refait, chaque année, avec ce fruit & le vin doux.

Un enfant, sans nourrice, a été nourri avec du vin doux ; & il est très sain & très robuste. »

Archives de presse

Les Grands Reportages à la une

Aux origines du grand reportage : les récits de huit reporters publiés à la une entre 1881 et 1934 à découvrir dans une collection de journaux d...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
L'Alcool et l'Alcoolisme
Henri Triboulet et Félix Mathieu
Achetez ce livre sur :
De l'alcoolisme
Valentin Magnan
Achetez ce livre sur :
La Longévité humaine
Pierre Foissac
Achetez ce livre sur :

Sur le même sujet