Écho de presse

Nightingale, inventrice des soins infirmiers modernes

le 20/04/2021 par Michèle Pedinielli
le 02/04/2021 par Michèle Pedinielli - modifié le 20/04/2021
L'infirmière Florence Nightingale venant en aide aux blessés de Crimée, représentée dans le tableau « The Lady with the Lamp », Henrietta Rae, 1891 - source : WikiCommons

Star de son temps grâce à son action dans les hôpitaux militaires pendant la guerre de Crimée, l’Anglaise Florence Nightingale a révolutionné l’organisation des soins hospitaliers.

Devenir infirmière lorsqu’on est une jeune fille de la haute société anglaise ? Définitivement hors de question ! Nous sommes en 1855 et la jeune Florence Nightingale affronte le refus définitif de son père quant à son choix de carrière. Les hôpitaux sont faits « pour les pauvres » et il est impensable qu’une Nightingale s’y intéresse.

C’est sans compter le caractère résolu de Florence, qui sait ce qu’elle veut devenir. Elle va utiliser les voyages que toute jeune fille anglaise se doit de faire pour visiter des hôpitaux, que ce soit en Italie, en Grèce ou en Égypte.

En 1851, elle a l’autorisation de suivre une formation dans un hôpital tenu par des bonnes sœurs en Allemagne.

En 1854, l’opinion publique est informée, via les reporters sur le terrain, des conditions terribles dans lesquelles les soldats britanniques impliqués dans l...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Second Empire (1852-1870)