Écho de presse

Aux soupes populaires, avec les « déclassés » des années 1930

le 20/06/2021 par Marina Bellot
le 03/12/2018 par Marina Bellot - modifié le 20/06/2021
La soupe populaire du 18e arrondissement à Paris, Agence Mondial, 1932 - source : Gallica-BnF
La soupe populaire du 18e arrondissement à Paris, Agence Mondial, 1932 - source : Gallica-BnF

Tandis que l'impact de la crise économique des années 1930 plonge de nombreux Français dans la misère, les soupes populaires deviennent alors le dernier rempart contre la faim.

« Dans la brume froide, le ventre vide, les miséreux que l’hiver menace attendent à la porte des soupes populaires un bol de liquide chaud, un morceau de pain. »

Alors que la crise économique de 1929 a jeté des milliers de Français dans le ch...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)

Sur le même sujet