Écho de presse

La controversée « méthode » d'Émile Coué, pionnier de la pensée positive

le 01/11/2021 par Pierre Ancery
le 13/02/2019 par Pierre Ancery - modifié le 01/11/2021
Le docteur Emile Coué (en bas à droite) en Amérique, agence Rol, 1923 - source : Gallica-BnF
Le docteur Emile Coué (en bas à droite) en Amérique, agence Rol, 1923 - source : Gallica-BnF

Dans les années 1920 et 30, La Maîtrise de soi-même par l'autosuggestion consciente d'Emile Coué devient un best-seller international. Dans la presse française, la méthode Coué suscite l'enthousiasme des uns et les sarcasmes des autres, sceptiques devant ses bienfaits miraculeux.

L'expression « méthode Coué » est aujourd'hui passée dans le langage courant, désignant une tentative d'auto-persuasion teintée de naïveté et d'une forme de déni du réel. Mais la « méthode » en question a une origine très sérieuse : inventée par un psychologue et pharmacien né à Troyes, le docteur Emile Coué (1857-1926), elle eut un immense succès dans l'entre-deux guerres.

 

La méthode élaborée par Coué dès les années 1900 repose entièrement sur l'autosuggestion consciente. Estimant que c'est l'imagination plutôt que la volonté qui régit nos actes, le psychologue préconise d'agir sur la première en se répétant la même idée sans arrêt, jusqu'à ce que celle-ci devienne réelle. Par exemple : « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux ».

Archives de presse

Les Grands Reportages à la une

Aux origines du grand reportage : les récits de huit reporters publiés à la une entre 1881 et 1934 à découvrir dans une collection de journaux d’époque réimprimés en...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée