Écho de presse

La grève à l'origine du « Germinal » de Zola

le 05/04/2021 par Pierre Ancery
le 01/04/2021 par Pierre Ancery - modifié le 05/04/2021

La grande grève des mineurs d'Anzin, en 1884, a servi de base au roman d’Émile Zola. Pour se documenter, le romancier s'est rendu sur place et a rencontré les grévistes. 

Au début de février 1884, Émile Zola est en train de réfléchir à son prochain roman. Il a déjà le titre : Germinal, un mot qui évoque le début du printemps et, métaphoriquement, le réveil de la conscience ouvrière, un thème qui sera au cœur de son livre.

Car Zola sait qu'il veut écrire sur les luttes sociales, en prenant comme personnages les mineurs du Nord de la France. C'est Alfred Giard, le député de Valenciennes, qui lui a parlé d'eux lors de leur rencontre à l'été 1883. Mais c'est un milieu que le romancier connaît mal, il en a encore une vision caricaturale. Ne devrait-il pas se rendre sur les lieux pour se documenter ?

C'est alors que, le 21 février, éclate une grève des 12 000 mineurs d'...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Germinal
Émile Zola
Achetez ce livre sur :
Émile Zola
Edmond Lepelletier
Achetez ce livre sur :
Mes haines
Émile Zola
Achetez ce livre sur :
La Bête humaine
Émile Zola
Achetez ce livre sur :
Au Bonheur des Dames
Émile Zola
Achetez ce livre sur :

Sur le même sujet