Écho de presse

Le grand texte de Maupassant sur l'infanticide

le 16/04/2021 par Marina Bellot
le 07/04/2021 par Marina Bellot - modifié le 16/04/2021
Photographie présentée comme étant celle de Guy de Maupassant âgé de sept ans

En 1886, Maupassant publie dans Gil Blas un texte bouleversant, à la frontière entre reportage et nouvelle, dont le sujet est tristement banal au XIXe siècle : l’infanticide.

« La fille Prudent (Rosalie), bonne chez les époux Varambot, de Mantes, devenue grosse à l'insu de ses maîtres, avait accouché, pendant la nuit, dans sa mansarde, puis tué et enterré son enfant dans le jardin. »

Ainsi débute le texte à la lisière entre la nouvelle et le reportage que publie Guy de Maupassant en 1886 dans le journal Gil Blas.

Comme nombre de ses contemporains, l'écrivain est marqué par l’actualité de l'époque qui met régulièrement sur le devant de la scène médiatique des cas d’infanticides. Le profil type de l'accusée est net : il s'agit d'une femme jeune, seule et, bien souvent, domestique dans une maison bourgeoise. Maupassant s’était d’ailleurs déjà inspiré de ce thème de la servante enceinte et abandonnée dans son roman Une vie

Entre 1870 et 1890, le nombre d'infanticides relayés par la presse est impressionnant...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Une vie
Guy de Maupassant
Achetez ce livre sur :
Rosalie Prudent
Guy de Maupassant
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Débuts de la IIIe Rép. (1871-1898)

Sur le même sujet