Écho de presse

Madeleine Pelletier, la « féministe intégrale »

le 31/08/2021 par Marina Bellot
le 27/08/2021 par Marina Bellot - modifié le 31/08/2021

Première femme interne en médecine, Madeleine Pelletier est l’une des féministes les plus combatives et radicales du XXe siècle. Volontiers provocatrice et violente, elle choque la bonne société française et s'attirera toute sa vie de fortes inimitiés.  

Interne en médecine, féministe radicale, franc-maçonne, militante de gauche, c'est peu dire que Madeleine Pelletier (1874-1939) fut en avance sur son temps.

Issue d'une famille pauvre, elle arrête l'école à 12 ans et fréquente dès l'adolescence les cercles anarchistes et socialistes. À 20 ans, elle décide de reprendre ses études et parvient à devenir médecin. En novembre 1902, l'inscription au concours des internats des asiles lui est refusée au motif que ce concours est réservé aux personnes jouissant de leurs droits politiques, et donc fermé aux femmes. 

Madeleine Pelletier met alors tout en œuvre pour que cette règle soit abolie. Soutenue par le quotidien féministe La Fronde, elle est finalement autorisée à passer le concours ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Les Lois morbides de l'association des idées
Madeleine Pelletier
Achetez ce livre sur :

Sur le même sujet