Écho de presse

Le clown Chocolat, première star noire du cirque français

le 17/06/2021 par Pierre Ancery
le 04/01/2019 par Pierre Ancery - modifié le 17/06/2021
Les clowns Chocolat (à gauche) et Footit (à droite), circa 1900 - source ; Gallica-BnF
Les clowns Chocolat (à gauche) et Footit (à droite), circa 1900 - source ; Gallica-BnF

Le duo comique que formait le clown noir Chocolat avec son partenaire Footit connut la gloire dans le Paris de la Belle Époque. Il fut acclamé dans la presse, avant de sombrer dans l'oubli.

De son vrai prénom Rafael, Chocolat fut l'artiste noir le plus célèbre de la Belle Époque. Un destin hors norme pour cet ancien esclave né à La Havane (Cuba) entre 1865 et 1868. Vendu lorsqu'il était encore enfant à un riche propriétaire espagnol, il est alors emmené dans le village de ce dernier, près de Bilbao.

 

Là, Rafael s'enfuit et devient tour à tour mineur, groom, chanteur de rue, docker, avant d'être engagé comme domestique par le célèbre clown anglais Tony Grice. Ce dernier va l'initier à l'univers du cirque, au sein duquel Rafael va bientôt prendre le pseudonyme de « Chocolat », un surnom courant pour les Noirs à l'époque.

RetroNews c’est plus de 1500 titres de presse française publiés de 1631 à 1950, des contenus éditoriaux mettant en lumière les archives de presse et des outils de recherche avancés.
Une offre unique pour d...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Les mémoires de Footit et Chocolat - Clowns
Franc-Nohain
Achetez ce livre sur :