Interview

« Le Tour de France a toujours été une entreprise privée à but lucratif »

le 13/01/2020 par Jean-François Mignot
le 05/06/2018 par Jean-François Mignot - modifié le 13/01/2020
Tour de France 1937, 2e étape Lille-Charleville le 1er juillet, Agence Meurisse - source : Gallica-BnF

Fondé en 1903 par le journal L'Auto, le Tour de France est devenu peu à peu l'une des plus grandes épreuves sportives au monde. Le chercheur Jean-François Mignot, auteur d'un livre référence sur le sujet, nous plonge dans l'histoire de ce spectacle à visée commerciale.

Jean-François Mignot est l'auteur du livre Histoire du Tour de Franceparu en 2014 aux éditions La Découverte.

RetroNews : Le Tour de France est lancé en 1903 par le journal L'Auto, dirigé par Henri Desgrange, pour relancer les ventes du quotidien et affaiblir son concurrent, Le Vélo. Est-ce à dire que c’est dès l’origine une entreprise à but purement lucratif ? 

Jean-François Mignot : Dès la fin du XIXe siècle, plusieurs journaux en Europe, notamment en Belgique, en Italie et en Espagne, créent des courses cyclistes d’un jour pour gagner de l’argent par l’augmentation des ventes et par des publicités plus chères.

L'originalité du Tour de France est d’être une course à étapes, q...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Le Tour de France 1907
Alphonse Baugé
Achetez ce livre sur :
Sport vélocipédique : les champions français
E. Gendry
Achetez ce livre sur :

Cet article fait partie de l’époque : Entre-deux-guerres (1918-1939)